Trianon au chocolat

Voici un dessert... à tomber ! Qu'il se nomme trianon, versaillais ou encore royal, il est toujours aussi bon !

Je vous donne ma recette suite à des demandes mais je n'en ai pas fait aujourd'hui. Je préfère le déguster quand il fait un peu moins chaud, en ce moment j'ai plus envie de fruits !

Voici donc une photo d'un précédent essai !



Petite mise à jour, je viens d'en faire un donc voici les photos !




Je m'améliore en déco quand même ! :-)


Pour la recette il vous faudra :
Pour le succès
- 40gr de poudre d'amande
- 40gr de sucre glace
- 8gr de maizena
- 50gr de blanc d'oeuf
- 30gr de sucre
Monter les blancs, ajouter le sucre avant la fin.
Incorporer délicatement la poudre d'amande, le sucre glace et la maizena.
Répartir sur du papier sulfurisé sans trop appuyer.
Cuire à 200°, 10 minutes selon votre four.

Pour le feuilleté praliné
- 250gr de praliné
- 50gr de chocolat blanc
- 100gr de feuilletine
Fondre le chocolat, ajouter le praliné, puis la feuilletine quand le chocolat est froid.
Répartir sur le succès.

Pour la mousse au chocolat
- 65gr de jaune d'oeuf
- 200gr de chocolat
- 400gr de crème liquide
- un sirop fait avec 30gr de sucre et 50gr d'eau
Fondre le chocolat. Monter la crème en chantilly.
Faire bouillir le sirop, le verser sur les jaunes en mélangeant bien. Chauffer ce mélange au bain marie à 78°. Battre le mélange au robot pour le refroidir.
Mélanger au chocolat et à la chantilly.
Recouvrir la feuilletine.

Voilà pour la théorie. Pour la pratique :
- pour le succès, soit vous l'étalez dans le cercle, soit sur papier et vous coupez à la taille du cercle.
- pour le feuilleté, si vous n'avez pas de praliné vous pouvez prendre les tablettes praliné. Personnellement j'ajoutais du lait car en refroidissant, même mélangé au reste il redurcira comme une tablette... ça compliquera la découpe du gâteau ! Il faudrait plus l'aspect d'une ganache. Sinon le nutella... mais je n'ai jamais testé, à voir si ce n'est pas trop gras...
Pour la feuilletine vous pouvez prendre des crèpes gavottes et les émietter. Attention à ne pas les mélanger au chocolat encore tiède car elles vont fondre et ne croustilleront plus.
La difficulté étant donc de faire un praliné qui ne durcisse pas trop en refroidissant pour pouvoir le mélanger à la feuilletine pour qu'elle reste croustillante.
- pour la mousse, si vous chauffez à plus de 78° vous aurez une mousse plus compacte, mais toute aussi bonne !

C'est un dessert assez long à faire... mais il en vaut le coup ! :-))


Vous aimerez sûrement : triachoux



Commentaires